En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Gregor
    Gregor     

    La différence entre Maïdan et les séparatistes c'est que les premiers ont simplement voulu changer le régime, tandis que les seconds démembrent l'Ukraine.

  • vartchoun
    vartchoun     

    Le président bidon Tourtchinov estime que la"perte" de la Crimée, occasionne un manque à gagner de 100 milliards d'euros. Tourtchinov et Iatséniouk n'ont vraiment pas peur du ridicule devant l'opinion mondiale. Je ne sais pas comment ils font leurs comptes ces 2 là, mais s'ils comptent aussi bien pour gérer le pays, les ukrainiens sont mal barrés. Pour les violences à l’Est Il serait bon de rappeler à monsieur Tourtchinov ce qui s’est passé à Maïdan, et les violences et vols à Kiev par les pronazis, (que fait-il ce cher président autoproclamé ?) et les 46 morts d’Odessa ? Y aurait-il un pays européen qui aurait le courage de dénoncer ces actes et dire à ces 2 -là de se calmer.

  • Colibrick
    Colibrick     

    Ukraine - Le fils de Joe Biden va travailler pour le plus grand producteur de gaz privé :
    Burisma Holdings, le plus grand producteur de gaz privé de l’Ukraine, a élargi son conseil d’administration en nommant sur M. Robert Hunter Biden comme nouvel administrateur.
    Robert Hunter Biden, 44 ans, n’est autre que le fils cadet du vice-président américain Joe Biden. Avocat de formation, il sera chargé de la section juridique de la société et fera le lien avec l’international.
    [..] Il faut ajouter à cela la fonction d’administrateur de l’US Global Leadership Coalition (une organisation regroupant 400 entreprises et ONG états-uniennes œuvrant pour l’expansion de l’influence de leurs pays dans le monde), actif au sein du Center for National Policy (un groupe de réflexion qui s’occupe des questions de sécurité économique et de défense) et du Truman National Security Project (une organisation qui traite des sujets de sécurité nationale) et il est aussi membre du conseil consultatif du National Democratic Institute for International Affairs (un groupe de réflexion fondé par Madeleine Albright, secrétaire d’État durant le mandat de Bill Clinton, et lié au parti démocrate).
    C’est d’ailleurs sous la présidence de Bill Clinton qu’il a été nommé au poste de directeur exécutif des politiques de e-commerce au sein du ministère du Commerce après avoir été vice-président de la Banque MBNA (qui fut le plus grand contributeur au budget de campagne pour l’élection de G. W. Bush en 2000).14/05/14 E&R http://bit.ly/1hLEe9G

  • mimich29
    mimich29     

    je suis tout d'accord avec ce que vous avez ecrit

  • exodiale
    exodiale     

    les manifestants de l'est n'on pas le droit de faire ce que se gouvernement a fait sur la place maidan pour destituer le president elu par le peuple mais moins legitime que se gouvernement par-interim elu par personne mais qui est plus legitime que l'ancien president et en plus qui envoie l'armée contre sont peuple (et qui entre parenthese occupe toujours les batiment de la place maidan). C'est n'importe quoi comment les états-unis et l'ue peuvent soutenir ça, incomprehensible

Votre réponse
Postez un commentaire