En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des réfugiés de l'Ukraine de l'Est dans un camp à Sébastopol
 

ÉDITO - Est-ce le début d'une guerre de type "yougoslave" en Ukraine? les similitudes entre les deux pays sont nombreuses, notamment en matière de personnes déplacées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Analogik Zerozerohun
    Analogik Zerozerohun     

    LES GENS FUIENT LES ZONES DE COMBAT PAR CRAINTE DES BOMBARDEMENTS DE LA JUNTE FACHISTE DE kIEV CONTRE LES POPULATIONS CIVILES. LE FAIT QUE LA MAJORITÉ D'ENTRE EUX SELON LES CHIFFRES DU hcr CHOISISSENT LA rUSSIE OU LA CRIMEE RUSSE SE PASSE DE COMMENTAIRES

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'Europe et la Russie s'affrontent pour jouer de leur influence sur ce pays. Les Ukrainiens ont élu un pro Européen. Au nom de quel totalitarisme pro russe l'Ukraine devrait-elle se soumettre à la Russie ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Est-ce que chaque conflit avec des morts et des déplacés est "le début d'une guerre de type "yougoslave" en Ukraine" avec un OUI majuscule ? Je vous met en garde sur la méthode : poser la question, y répondre et se justifier ensuite en invoquant les éléments qui vont dans son sens est toujours perçu comme étant plus malhonnête ("persuasif" mais dans le mauvais sens du terme) que poser la question, étudier la situation et conclure en donnant la réponse.

  • Gregor
    Gregor     

    Les gens fuient les zones de combat car les prorusses se servent des populations civiles comme boucliers humains.

  • Castle
    Castle     

    Bonjour pk92320, très bien!!! je n'aurais pas dit mieux!!!

  • pk92320
    pk92320     

    "Il est encore temps de l'arrêter." L'UE, par sa politique exagérément déséquilibrée au profit des pro-européens, a largement contribué à l'émergence de cette crise, abandonnant l'attitude qui lui a valu un prix Nobel de la paix, mérité mais vite oublié. L'UE est sans doute la seule puissance qui, en coopérant avec la Russie, peut désamorcer cette guerre. Mais pour cela, elle doit changer d'attitude, sans doute au prix d'une crise interne causée par les nouveaux membres qui utilisent l'UE et l'OTAN pour régler avec la Russie des comptes anciens qui ne nous concernent pas. En sera-t-elle capable ? Espérons le.

Votre réponse
Postez un commentaire