En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un soldat des Nations unies patrouille dans la ville malienne de Kidal, le 27 juillet 2013. Le Sahel est une zone fortement déconseillée par le Quai d'Orsay.
 

Grâce à la libération de Serge Lazarevic, arrivé à Paris ce mercredi, la France ne compte plus d'otage au Sahel. Toutefois, le chef de l'Etat François Hollande a appelé les Français à la prudence, les exhortant à éviter de se déplacer dans des zones à risques.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Moustacheettrotinette
    Moustacheettrotinette     

    En conséquence, il faudra qu'ils viennent m'enlever dans les cévennes, parce que dans tous ces pays, je ne risque pas d'y mettre un seul orteil.

  • rowl
    rowl     

    On libère les propres ravisseurs de cet otage et en plus on leur paie des millions d'~??? La plus belle publicité pour des enlèvements des Français !

    liberty
    liberty      (réponse à rowl)

    Sa fille appréciera

  • ArthurH
    ArthurH     

    les français de l'étranger ne sont pas face à un nouveau risque, ils sont simplement beaucoup plus exposés qu'avant

  • BourdeHein
    BourdeHein     

    En somme toute l'Afrique, la Palestine, tout le moyen orient, les Philippines le 93, le 92, le 91 et enfin le meilleur le 13 !

    Moustacheettrotinette
    Moustacheettrotinette      (réponse à BourdeHein)

    Pour votre fin chiffrée.... ça s'approche, ça s'approche...

  • francinette
    francinette     

    Il n'y a aujourd'hui plus un seul otage français, et il est impératif qu'il n'y en ait plus. Parce que qui dit otage à libérer, dit négociation avec les terroristes. Et qui dit négociation directe ou indirecte avec les terroristes, dit renforcement de leur pouvoir de nuisance. Conclusion : il faut définitivement fermer le robinet, et donc que chacun comprenne bien que tout Français qui se rend dans une région à risques, le fait désormais à ses risques et périls.

    dany-tou
    dany-tou      (réponse à francinette)

    Faux ! il en reste un : Rodolfo Cazares ...mais Hollande n'en loupe pas une pour se faire mousser !

  • spid
    spid     

    je dit que pendant la guerre contre les djihdistes ,les frontieres doivent être fermer,et contrôler plus sévèrement,jusqu as ce que ses groupes soit exterminer comme des cafards,il faut laisser partir ceux qui veulent crever la bas,et plus de retour,comme l invasion chez nous de tout les pays soit disant en danger,si chacun restait chez soi,ont aurait moins de problème,et les vaches serait mieux garder

  • gigi3873
    gigi3873     

    Le mini sondage dans l'onglet opinion est très révélateur. Une majorité donne raison à MLP. Non au paiement d'une rançon

  • marie-france
    marie-france     

    Pour combien de temps sans otages.....!! Sachant que ce gouvernement a ouvert la porte...Argent et libération de prisonniers....!!! la France va devenir sans doute le pays le plus en vue pour les kidnappings ...!!

    liberty
    liberty      (réponse à marie-france)

    C'est vrai que sous l'ancien gouvernement pas de libération d'otages.
    N'importe quoi

  • rowl
    rowl     

    " la France ne compte plus d'otage" ? Pour combien de jours ???

    Lali
    Lali      (réponse à rowl)

    ça vous manque de ne pas pouvoir déblatérer sur le web...

  • gigi3873
    gigi3873     

    Cette question donne raison à MLP concernant le refus de sa part de payer une rançon. L'intérêt général c'est de faire en sorte que les français ne soient pas des proies privilégiées pour les terroristes! Payer c'est ouvrir la boite de pandorre !

    gigi3873
    gigi3873      (réponse à gigi3873)

    Je veux préciser et faire la distinction entre les personnes qui comme notre dernier otage travaillait pour un groupe français souvent pour l'intérêt de la france ( AREVA par ex) et celui qui se moque des informations du quai d'orsay et prend des risques inconsidérés. Dans le premier cas leur sécurité doit être assurée en amont au frais de l'état s'il le faut.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire