En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'escalade de la violence risque de rendre la syrie ingouvernable à l'avenir
 

par Dominic Evans BEYROUTH (Reuters) - L'escalade de la violence conjuguée au cercle vicieux des représailles entre communautés pourrait rendre la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • podompodom
    podompodom     

    On nous parle dans le second paragraphe de l'intensification des combats, il faut bien évidement comprendre que les agents de l'étranger (soutenus il est vrai par quelques gogos libertaires locaux, il y en a partout) sont en train de perdre et la guerre et le soutien populaire (la population réalisant finalement qu'un an et demi de guerre pour pouvoir consommer coca cola et mac do c'est un poil trop). Le 3e paragraphe nous explique ensuite que, quand même, ça sent la fin (car les efforts en propagande ont servit, il faut bien les justifier), alors que la position russe et chinoise a évolué de "attention à ne pas faire comme en Lybie" pour devenir "non, on ne vous laissera pas faire exploser la stabilité mondiale pour vos beaux yeux" et que la France condamne de plus en plus mollement le terrifiant Bachar El Assad (au cas ou le vent tourne). Le 4e paragraphe veut nous expliquer que le régime s'accroche à ses avantages et fera tout péter avant de les perdre, car il est bien connu que les défections dans les dirigeants syriens ne sont le résultat que de l'évolution de leur conscience et pas du tout de leurs conditions de vie ... 5e paragraphe, un instant de lucidité (probablement pour pas que ça se voit trop), quand même il y a un risque que la situation devienne incontrolable. 8e et 9e paragraphe, surprise ! en fait les insurgés ne sont pas des bisounours (mais ils sont bien moins méchants que les dirigeants syriens, donc svp continuez à les aimer, nous demande l'article). 11e paragraphe, un remarquable travail journalistique ou une pauvre syrienne éplorée est interrogée et nous compte ses malheurs causés par le méchant bachar (cherchez pas dans le 12e paragraphe, l'interview d'un habitant de Damas, y'en a pas). Enfin, on nous explique que, si on pouvait assassiner un être humain, l'humanité progressera vers la voie du bonheur et de la paix (au moins en Syrie, on promets rien au Liban faut pas déconner). Ah, j'oubliais, le passage sur l'armement d'une certaine communauté contre une autre, qui serait le fait du président syrien, quelle ironie ! C'est ce que vous feriez à sa place n'est ce pas ? Ah non pardon, c'est ce que vous faites déjà ...

  • ZAZIEZAZ
    ZAZIEZAZ     

    Moi j'aimerais que le gvt se soucie de l'escalade de violence exercée en France par les immigrés contre les Français. J'ai la désagréable impression que Hollande gouverne pour les immigrés, contre les Français à qui l'on demande de bosser toujours plus pour subvenir aux besoins d'immigrés toujours plus nombreux. Fera pas cinq ans Hollande.

  • SUCETTEV
    SUCETTEV     

    Vous voyez un pays Arabe se mêler de cette guerre ? Ou alors par en dessous il y a quand même une immense solidarité entre eux - bravo !!!!!

  • SUCETTEV
    SUCETTEV     

    Pour une fois laissons les autres se demm.BHL saura bien tout sqeul avec son copain Sarkozy regler le problème, un vrai miracle à part eux, qui veut y aller ?

  • Alain du 50
    Alain du 50     

    Et en particulier notre Laurent Fabius, le revenant des années noires du PS.
    Ses propos , même si Bachar n'est pas des plus recommandables, sont outranciers vis à vis d'un chef de gouvernement. Les Rebelles, encore qu'on voudrait savoir qui ils sont, manipulent et font exactions sur exactions tout pareil. Les forces ( si je puis rire un peu ) gouvernementales Francaises feraient mieux de la fermer et d'utiliser leur énergie à s'occuper des problèmes franco francais pour lesquels les Francais attendent des solutions.
    Mélons nous de nos affaires, il y a assez de boulot chez nous sans parler de s'imiscer dans des problèmes incommensurables, qui de toutes façons nous dépassent, dans le seul but de vouloir exister et paraitre, comme le fait ce cher Fabius qui n'a d'ailleurs rien à foutre dans un gouvernement de Gôche.

  • superhesitant31
    superhesitant31     

    pour pas y mettre les pieds !

  • eliane...
    eliane...     

    ils ont besoin des ocidentaux quand bon leur semble et une fois le travail realisé ils nous chient a la tronche, qu'ils se debrouillent, nous notre revolution en 1789 on l'a faite seul.

    Surtout que la bachar se bat contre des terroriste qui veulent imposer la charia

  • calicoba77
    calicoba77     

    les occidentaux se servent et soutiennent les rebelles islamistes pour faire régner le chaos et régler leurs comptes avec assad comme pour kadafi les alliés d'aujourd'hui seront les ennemis de demain trop facile de tout mettre sur le dos d'assad je n'ai aucune sympathie pour cet homme mais ce traitement de l'info par nos journalistes français est partiale et donc pas conforme a leur devoir d'informer en toute transparence de plus minimiser des crimes de guerre comme le fait l'onu sous prétexte qu'ils sont perpétrés par ces soits disants rebelles me choque

  • raimu 13
    raimu 13     

    Il est inscrit dans l'histoire du monde moderne qu'en principe nous n'aurons plus de guerre mondiale, car les grands Etats ( USA Russie et Chine ) n'en veulent pas.Ils ont trop d'armes atomiques qui pourraient faire sauter la planète. Alors ils sont tacitement d'accord pour laisser se déclencher de temps à autres des "conflits larvés" qui toucheront 4 ou 5 pays , qui feront au maximum 150000 morts, mais qui permettront aux pays fabricants d'armes de vendre aux différentes parties pour faire fonctionner l'Industrie de l'armement , donner du travail aux ONG ,et permettre le redémarrage des industries et du bâtiment à la fin des ces petits conflits dits pompeusement "Conflits Larvés" ! Les motifs de ces conflits sont divers, et les grands pays se fichent pas mal des motifs invoqués, qu'ils soient religieux , financiers, économiques, miniers, pétroliers, etc...Les petites guerres sont une Industrie comme une autre , et vu que l'espèce humaine n'est pas en voie de disparition, personne n'est à 150000 morts près ! Ceux qui ont pu approcher un peu les dirigeants dans les allées du Pouvoir sont bien au courant du problème . Les hommes, femmes et enfants ne sont que des numéros , comme une marchandise périssable !

  • Ouaff
    Ouaff     

    Quant à un éventuel départ d'Assad du pouvoir, réclamé par les rebelles et une partie de la communauté internationale (dont Hollande et Fabius d'une part et de manière hystérique Sarkozy et l'UMP d'autre part), il ne garantit pas la stabilité.
    ----------------------------------------------
    Les États-Unis, l'Arabie Saoudite et le Qatar, soutenus par la France de Sarkozy puis de Hollande ont décidé d'armer les rebelles au risque de faire plonger le pays dans un conflit entre sunnites, alaouites, kurdes et chrétiens.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire