En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Gerard Ryle, le directeur du Consortium international des journalistes d'investigation. (Photo d'illustration)
 

Les Panama Papers, qui ont alimenté une cascade de révélations sur l'évasion fiscale, seront en partie accessibles au public à partir de ce lundi au nom de la "transparence" mais également dans l'espoir de débusquer de nouveaux scandales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire