Les observateurs de l'ONU impuissants face au conflit

Le conflit syrien dure depuis 14 mois malgré la trêve officiellement instaurée ces dernières semaines. Des observateurs de l’ONU ont été dépêchés sur place, mais ils restent impuissants, et ne font que constater les dégâts.

Nicolas de Labareyre
Le 25/05/2012 à 22:19
Mis à jour le 25/05/2012 à 22:32

Au moins 73 personnes ont encore été tuées ce vendredi soir à Houla (centre) dont 50 civils qui ont péri dans les bombardements des forces gouvernementales. Les blindés sont entrés pour la première fois à Alep, deuxième ville du pays, à la suite d'énormes manifestations. "C'est un véritable massacre qui a lieu alors que les observateurs de l'ONU maintiennent le silence", a dénoncé le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) dans un appel téléphonique.

Toute l'actu International

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?