En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Fin du vote en libye
 

par Marie-Louise Gumuchian et Hadeel Al Shalchi TRIPOLI/BENGHAZI (Reuters) - Les Libyens ont participé samedi avec de la joie et parfois des larmes...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • sucette
    sucette     

    Peut-être pas aussi tendu qu'en FRANCE ?

  • le coq gaulois
    le coq gaulois     

    bravo aux libyens qui contrairement a l'egypte ou la tunisie les gens sont instruit et cultivés la propagande des frères musulmans ne marche pas comme ce sera le cas en sirye grand peuple du moyen orient qui ne se laissera pas berner par les salafistes

    comme d'habitude on vois le fossé des 2 islam
    l'un en plein obscurantisme a l'instar de notre inquisition
    1000 ans de retard les gars vous pressez pas .
    surtout....
    et l'autre ouvert et progressiste en harmonie avec le monde dont il fait partie
    a quand un guide supreme pour l'islam?
    il y a pourtant les moyens manque juste la volonté ...
    de là a penser de les laisser se demmerder entre eux il en sortira bien quelque chose..

  • Bravo!
    Bravo!     

    BRAVO!

  • bety boops
    bety boops     

    ça me fait une belle jambe que les lybiens ont voté dans un climat tendu,à eu de choisir l'islamisme salafiste, ils regrettent khadafi et ils auront pire ! occupons nous de la france et de nos problemes, nous aussi on a voté dans un climat tendu avec les terroristes gauchistes !

  • sucette
    sucette     

    Croyez_vous que la Charia va passer, bon courage messieurs les Lybiens vous allez faire l'amour au cadavre de votre femme au moins 6 heures après sa mort, pour lui dire au revoir, quel plaisir !!!

Votre réponse
Postez un commentaire