En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mahmoud s'est réfugié en Turquie, à Kilis, avec sa petite Amina âgée de 4 mois.
 

L'offensive du régime de Damas et de son allié russe, à Alep en Syrie, provoque un exode massif. Les civils sont nombreux à essayer de traverser la frontière turque. BFMTV a rencontré des réfugiés à Kilis, ville turque à la frontière.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Certainement des complices de daesh qui fuient devant les troupes de Bachar et les bombardements de nos amis russes

  • AgentK3
    AgentK3     

    Certainement des complices de daesh qui fuient devant les troupes de Bachar et les bombardements de nos amis russes

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.
























































































































































































































































































































































    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.
























































































































































































































































































































































    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.
























































































































































































































































































































































    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.
























































































































































































































































































































































    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    ............STOP CENSURE ISLAMIQUE

    ON NE NOUS DIT QUE LA MOITIE DE LA REALITE !
    Le rapport d' Amnesty International, que les média Français ignorent, assure que les rebelles ont commis AUSSI des "crimes de guerre" en utilisant "des armes imprécises comme les obus de mortier et des roquettes artisanales fabriquées à partir de bouteilles de gaz surnommées (par les rebelles) 'les canons de l'enfer'".
    Les projectiles, tirés régulièrement par les rebelles contre la partie occidentale de la ville, ont causé, selon Amnesty, la mort de 600 civils en 2014. Les rebelles "modérés" utilisent constamment la technique guerrière islamique, en usage depuis Mahomet, du bouclier humain !
    "La persistance de l'inaction est interprétée par les auteurs de crimes de guerre et contre l'Humanité des deux parties comme un signe qu'ils peuvent continuer à tenir la population d'Alep en otage sans crainte de châtiment", assure Philip Luther, d' Amnesty.
    Il insiste pour que le conflit en Syrie soit transféré à la Cour pénale internationale afin que tous les belligérants (régime et opposants) et surtout ceux d' al Nosra, barbares sunnites sanguinaires "modérés" (armés par Fabius) soient traduits en justice.
























































































































































































































































































































































    .

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire