En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les euro-obligations au coeur du Conseil européen
 

PARIS (Reuters) - François Hollande tente ce mercredi de convaincre ses partenaires européens, Angela Merkel en tête, d'ouvrir la porte au lancement à terme d'euro-obligations pour mutualiser la dette et relancer la croissance dans l'Union européenne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • cric12
    cric12     

    Depuis plusieurs années la Grèce est en très grande difficulté financière après avoir déposé un dossier mensonger pour pouvoir intégrer l'Europe. Les éléments présentés ont été avalisés par l'Europe suite à enquète des fonctionnaires de cette même Europe.Aucun de ces fonctionnaires n'a été sanctionné et pire ils sont encore en place à jouer les moralistes. La première chose à faire serait de se débarasser de ces individus qui ont fait preuve d'incompétance.

  • joellemariani
    joellemariani     

    Voila les technocrates ils nous enfoncent encore un peu plus et ils veulent que nous payons pour les pays qui déconnent !!!Marre de cette Europe à la noix..Marine Le Pen est la plus clairvoyante je doutais d'elle mais je vois qu'elle a 100% raison je voterai pour ses députés pour la première fois car je n'ai plus confiance aux autres partis politiques

  • lamadeleine
    lamadeleine     

    ne m'appelez plus james, appelez moi françois, françois bond merkel a du souci à se faire on va faire des grands travaux à crédit .pourquoi pas une bibliothéque flamby ça a de la gueule!

  • emsbrauw
    emsbrauw     

    Mr Hollande parle de façon constante de la croissance au moyen d'eurobonds.En revanche,il ne s'étend jamais sur les mesures qu'il compte prendre pour diminuer les déficits.A croire qu'il souhaiterait les diminuer grâce à des taux de croissance importants.Malheureusement, il faudra des années pour les obtenir et sur les bases du coût des charges et impôts de toutes sortes actuels il est peu probable de les atteindre.ET la dette grossit toujourds inexorablement...

  • locomotive
    locomotive     

    Ca rappélle les emprunts russe vous ne vous en souvenez pas nos grands parents avez fait fortune ils l ai attende toujours

  • NEIN NEIN
    NEIN NEIN     

    nein nein et nein, nous ne voulons plus financer cette grosse scheise qu est l europe,tous ces pays d assistes et de faineants toujours en greve,toujours entrain de tricher,nous avons les moyens de vous larguer et de vous laisser dans votre scheise,nous allons sortir de l euro,nous n avons besoin de personne et encore poins des franzoses hollandais

  • Pshitt
    Pshitt     

    Aujourd'hui il va apprendre le premier mot en Allemand du Pays qui a pratiqué une gestion saine pour s'en sortir et qui ne veut pas payer pour les Pays qui regardent dans la gamelle des autres et dépensent sans compter "Nicht" et reviendra plus tard pour se perfectionner dans la langue de Goethe !!!

Votre réponse
Postez un commentaire