En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A seulement quelques semaines du coup d’envoi des Jeux Olympiques de Londres, les athlètes du monde entier se préparent pour la compétition. Y compris en Syrie, un pays déchiré par la guerre civile. Pour les sportifs syriens le mot d’ordre est clair : sport et politique doivent rester séparés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire