En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

par Dominic Evans BEYROUTH (Reuters) - Le groupe des "Amis de la Syrie", qui se réunit vendredi à Tunis, devrait mettre le président Bachar al...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • liberttt
    liberttt     

    c'est que des bandes armées comprenant aussi des anciens de Lybie (qui comprennnaient des mercenaires) se sont retrouvés bloqués dans des quartiers par les forces gouvernementales Syriennes. Que ces forces gouvernementales ont fait aucun détail en cernant ces quartiers qui contenaient des civils, et on commencé à pilonner le tout à l'arme lourde. Ces bandes armées se retrouvent sans issue. Elles devraient se rendre par égard aux civils qu'elles ont en quelque sorte pris en otages. Que la réaction de l'armée Syrienne les as pris au dépourvu. Grosso modo comme si dans une prise d'otages lapolice se mettait a tirer dans le tas. Alors la Syrie a partie liée avec l'Iran, ainsi on a d'une part des bandes armées douteuses, et de l'autre un état dangereux. Que penser? Cette analyse peut être fausse également.

  • liberttt
    liberttt     

    on bien du en attraper un de ces terroristes, il on pas pu lui faire dire pour qui il travaille?

  • sonia noor
    sonia noor     

    ces amis ont déjà détruit la libye et cherchent a détruire la syrie ; a tous ces pays occupez vous des chomages et sans abris au lieu de vendre des armes aux terroristes au ils un jour ou l autre se retourne contre ces amis

Votre réponse
Postez un commentaire