En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'enquête sur des pots-de-vin dans la presse britannique élargie
 

LONDRES (Reuters) - Une enquête sur le versement de pots-de-vin par des journalistes britanniques afin d'obtenir des informations, initialement...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • kerval
    kerval     

    Les avocats anglais, australiens, américains, allemands, etc., sont en train d'aiguiser leurs armes en vue des méga-procès qui vont s'ouvrir. Les gouvernements vont attaquer les banques, alors que les clients vont attaquer les banques ET les régulateurs. La banque Morgan Stanley a même estimé un premeir coût légal juste pour la Deutsche Bank: "DB LIBOR LEGAL COST MAY BE 1,04 BLN DOLLARS". Un milliard de dollars... Quelque chose de géant se prépare en ce moment, et cela risque d'aller ensuite très vite. Imaginez par exemple que le seul banquier central honnête, Mervyn King, patron de la Bank of England, eh bien, il n'est pas si honnête que ça... Le Telegraph a révélé que King était au courant que le taux du Libor était manipulé, et qu'il a fermé les yeux sur l'arnaque!!! Youpi...

    J'escroque, donc je suis. Voler ou ne pas voler... Braquer les petites gens, telle est la question... "Sir Mervyn King was at the centre of the Libor scandal on Friday after it released emails showing the central bank was aware of concerns of possible "deliberate misreporting""... C'est pas beau ça? Et ça: "When Timothy F. Geithner ran the Federal Reserve Bank of New York, he acknowledged fundamental problems with the process for setting key interest rates in the midst of the 2008 financial crisis, according to documents provided to The New York Times", lire ici le NYT. En fait, avec tous les rats qui sortent en ce moment des archives des deux côtés de l'Atlantique, eh bien on voit que TOUS LES PDGs DE BANQUE ET BANQUIERS CENTRAUX SAVAIENT QUE LE LIBOR ETAIT BIDONNE POUR LE SEUL AVANTAGE DES AMERICAINS car cela leur permettait de sauver les fesses de leur dollar mort.

    Cela veut aussi dire que le FMI était informé, tout comme les politiques. C'est la raison pour laquelle François Bisounours n'en a même pas parlé. Ni Sarkozy, ni Merkel, ni Cameron, ni Obama, etc. Tout le monde savait, sauf le peuple... Vous pensez que la Fed les aurait punies, en découvrant le scandale? Même après avoir appris la chose, la FED a préféré donner des milliards de dollars à ces mêmes banques pour qu'elles continuent leur travail de manipulation... "US Gave Tens of Billions to Libor-Manipulating Banks ... Even AFTER Learning about the Manipulation. You know that Libor is the largest economic scam in world history and the largest insider trading scandal ever. You know that the Federal Reserve knew about the manipulation by August 2007. And see this. But did you realize that the Fed and Treasury threw billions of dollars of taxpayer money at Barclays and the other Libor-manipulating banks after they knew about the manipulation … and did nothing to stop it? .... Indeed, all of the probable Libor manipulators - including Citi, JP Morgan Chase, Bank of America, UBS, RBS and Deutsche- were huge recipients of bailout money courtesy of the American taxpayer". Lire ici la charge de Mr Washington sur Zero hedge ou bien ici le Wall Street Journal: "Fed Knew of Libor Issues In Late 2007. The Federal Reserve Bank of New York said central-bank officials were concerned about the veracity of the London interbank offered rate in late 2007".

    Il en faut très peu pour en conclure que, forcément, les PDGs de la BNP, SG et Crédit Agricole étaient aussi au courant, et qu'ils se sont bien gardés d'en parler... Cela leur a permis de raser les Français sans se poser de questions... Ils y ont gagné autant que les autres...

    Du coup, le New York Times a écrit: "US Is Building Criminal Cases in Rate-Fixing. As regulators ramp up their global investigation into the manipulation of interest rates, the Justice Department has identified potential criminal wrongdoing by big banks and individuals at the center of the scandal". Comme vous le voyez, la FED n'appartient pas aux USA : - ) La main droite attaque les banques (ou du moins fait semblant pour le public) tandis que la main gauche donne des milliards pour les sauver. PAR RICOCHET, LE SAUVETAGE DES BANQUES DE 2008 EST ENCORE PLUS SCANDALEUX ET IMMORAL CAR LES GOUVERNEMENTS ONT SAUVE DES VOLEURS POUR LES AIDER A VOLER ENCORE PLUS...

    N'oubliez pas: quand les Anglais s'apprêtaient à arrêter leurs DABs en octobre 2008, c'est Nicolas Sarkozy qui a poussé les autres chefs de gouvernements (lors de la réunion de Paris) à prendre l'argent du peuple pour sauver les banques... Nicolas Sarkozy est un double traître, puisqu'il a aussi vendu l'or, 600 tonnes, des Français pour sauver le dollar des Américains, qui n'avaient pas vendu un gramme du leur!!!! Suivez le guide... pardon, regardez à qui profite le crime. Giscard, Balladur et Sarkozy ont vendu la France, pièce par pièce...

    http://www.jovanovic.com/blog.htm

  • kerval
    kerval     

    Qu'avez-vous à dire sur le plus grand scandale financier de tous les temps : les manipulations criminelles du cours du Libor dont l'enquête a été étendue à deux banques françaises : la Société Générale et le Crédit Agricole. Voyez ici les couilles-molles du Figaro utilisées toutes les précautions pour ne pas se faire taper sur les doigts de leurs maîtres financiers : http://www.jovanovic.com/blog.htm

Votre réponse
Postez un commentaire