Législatives en Israël : Benjamin Netanyahu vainqueur mais affaibli

La liste du Premier ministre Benjamin Netanyahu sort première mais perd des sièges selon les premiers sondages.

S. C. avec AFP
Le 22/01/2013 à 21:34
Mis à jour le 23/01/2013 à 9:21

Il partait favori. Pourtant, le Premier ministre israélien de droite Benjamin Netanyahu sort affaibli des élections législatives mardi. Car si sa liste est bien donnée gagnante du scrutin, elle a perdu des sièges au Parlement dans la bataille.

Selon la télévision publique, la liste commune Likoud-Israël Beiteinou de Benjamin Netanyahu n'obtient que 31 sièges contre 42 dans le Parlement sortant. A la surprise générale, Yesh Atid, parti centriste laïque, effectue une percée : il devient le deuxième parti d'Israël avec 18 ou 19 députés, juste devant le Parti travailliste (17), selon les sondages.

Conscient de la ragilité de son succès, il a aussitôt appelé de ses voeux la constitution d'un gouvernement "le plus large possible". "Les résultat des élections offrent une occasion de procéder à des changements auxquels aspirent les Israéliens" a--il expliqué.

Les résultats définitifs ne seront annoncés que dans une semaine. Le taux de participation s'est établi à 66,6%, en légère hausse par rapport aux législatives de 2009 (65,27%), selon la commission électorale.

>> A LIRE AUSSI - Législatives israéliennes : les forces en présence.

Un message de remerciement sur Facebook

Benjamin Netanyahu a remercié mardi soir les Israéliens de l'avoir réélu, malgré un net recul de son parti, dans un message posté sur sa page Facebook.

"Je remercie les électeurs d'Israël de m'avoir réélu", a-t-il déclaré. Face à ses partisans il s'est, plus tard, montré vindicatif : "notre premier défi est d'empêcher l'Iran de se doter de l'armle nucléaire."

La surprise centriste

Derrière arrivent les alliés naturels de Benjamin Netanyahu, le Foyer juif, la formation nationaliste religieuse représentant des colons dirigée par Naftali Bennett (12), les partis ultra-orthodoxes sépharade Shass (11-13) et ashkénaze Judaïsme unifié de la Torah (6).

>> Israël : les blocs de droite et de centre gauche à égalité

A la surprise générale, le nouveau mouvement centriste de l'ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, HaTnouha, qui a fait campagne pour la relance du processus de paix avec les Palestiniens, obtiendrait 7 sièges, le Meretz (gauche) 6 ou 7, et les partis arabes de 8 à 11.

Toute l'actu International

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?