En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Premier ministre albanais a appelé les Serbes à reconnaître officiellement la province du Kosovo, rejetée par Belgrade.
 

Le Premier ministre albanais, Edi Rama, a créé un incident diplomatique en appelant la Serbie à reconnaître officiellement le Kosovo, ce que Belgrade se refuse à faire depuis 2008 et la proclamation de l'indépendance de la province serbe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • patriote13
    patriote13     

    La Serbie était notre alliée pendant la 2e guerre mondiale ! Notre gouvernement a soutenu les Croates en 1991 contre les Serbes et trahi l'amitié Franco-Serbe !

  • tintin
    tintin     

    En "donnant" le Kosovo aux Albanais, la communauté internationale a commis une grosse erreur. Le Kosovo appartient aux Serbes. Je me demande comment réagiraient les Français, si demain, on "donnait" toute une région à un autre pays.

  • The Defiant
    The Defiant     

    Il faut savoir que beaucoup de pays de l'UE, y compris l'Espagne et la Grèce, n'ont jamais reconnu cette provocation de l'OTAN que constitue l'"indépendance" du Kosovo.

  • sylvaa
    sylvaa     

    L'Albanie aura longtemps du mal à digérer l'échec de ses espérances d'entrisme lors de l'éclatement de la Yougoslavie...

    sylvaa
    sylvaa      (réponse à sylvaa)

    ... Et le contexte actuel fait qu'aucune occasion d'oeuvrer pour entretenir la possibilité d'une guerre aux frontières de l'Europe ne doit être négligée, puisque Chypre ne semble décidément pas amener la Grèce et la Turquie à perdre la raison...

  • ShAdOw
    ShAdOw     

    Y a pas assez de l'Ukraine par là ? Ils la veulent leur WW3...

  • gutu
    gutu     

    un rat d'albanais

Votre réponse
Postez un commentaire