En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des pilules de Viagra. (photo d'illustration)
 

Depuis 2011, le Pentagone a investi près de 300 millions de dollars en pilules contre les troubles de l'érection, qui touchent de plus en plus d'hommes au sein du personnel militaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    C'est plus pertinent à leurs yeux qu'une assurance maladie pour les plus pauvres.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Boz Ramboz)

    Si les pauvres s'engagent dans l'armée ils sont nourris+logés+blanchis+payés+soignés.
    Et sinon oui, que l'armée prenne en charge les besoins en médicaments des personnes qu'elle a en charge, c'est plutôt pertinent.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à HeyBaal)

    Et beaucoup en sortent salis humiliés rejetés oubliés traumatisés et auront au moins l'assurance d'avoir du viagra gratuit.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Boz Ramboz)

    L'idée c'est quoi, qu'un journaliste ait envie de parler du viagra parmi les milliers de médicaments prescris et que vous résumiez la situation à ça ?
    On est où là, au petit journal ?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Boz Ramboz)

    (faut arrêter les fantasmes sur le système de soin américain qui ne prend pas en charge les pauvres : les urgences aux USA acceptent tout le monde et ne font pas payer les soins d'urgence. Par contre certains frais restent à la charge des usagers, comme ... en France)

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à HeyBaal)

    Pourquoi est-ce indispensable d'avoir une assurance aux Etats-Unis?

    Vous n’êtes pas couvert par la sécurité sociale française quand vous voyagez aux USA.

    La couverture de la sécurité sociale ne vous remboursera pas vos frais à hauteur des sommes très élevées pratiquées par les hôpitaux et les médecins américains.

    Votre mutuelle complémentaire ne vous remboursera pas vos dépenses de santé aux USA.

    Dès que vous arrivez sur le territoire américain, que ce soit pour visiter le pays ou pour vous installer définitivement, votre mutuelle complémentaire ne prendra pas en charge à moins que vous ayez un contrat spécifique mentionnant cette couverture, ce qui est extrêmement rare.

    Comment choisir votre assurance pour les États-Unis ?

    Les frais médicaux sont parmi les plus élevés du monde.

    Les frais de santé sont sans commune mesure avec ce que nous connaissons en Europe. Si vous avez un accident ou si vous tombez malade, vous pourrez en subir les conséquences financières pendant très longtemps voire toute votre vie.
    Les consultations aux US chez un médecin généraliste commencent à partir de $70 pour atteindre plus de $300. Les consultations chez un spécialiste sont encore beaucoup plus élevées. Les médicaments sont beaucoup plus chers et une simple analyse de sang peut vous coûter facilement $150.

    Le processus médical devient vite très couteux.

    Aux États-Unis, si vous tombez malade avec une grippe, qui n’est pas ce qu’il y a de pire…, votre première consultation chez le médecin vous coûtera en général un minimum de $150 (les consultations suivantes sont souvent moins chères mais restent autour de $100), il vous prescrira par exemple des antibiotiques qui seront beaucoup plus chers et non remboursés par la Social Security américaine.

    Le système social américain est très différent du modèle européen et plus particulièrement de la sécurité sociale française. N’oubliez pas que la Social Security américaine n’est pas une assurance maladie au sens où nous l’entendons en France avec la sécurité sociale.

    Aucun hôpital ou médecin américain, à moins que vous soyez à l’article de la mort, n’acceptera de vous soigner si vous ne pouvez présenter une carte de crédit ou une prise en charge d’assurance.

    Avant de vous administrer tout soin médical aux Etats-Unis, on vous demandera de prouver que vous êtes « solvable » (montrer une prise en charge d’assurance, votre carte de crédit…etc.). Si vous devez être hospitalisé, cela pourra vous coûter très cher et si vous n’avez pas d’assurance, vous pourrez en subir les conséquences parfois toute votre vie… Choisissez donc une assurance qui s’engage à vous communiquer une prise en charge dans les plus brefs délais et qui ait des relais aux États-Unis ou une plate-forme de contact disponible 24h/24h et 7 jours sur 7.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à HeyBaal)

    Faut se renseigner au lieu de sortir ce genre d'inepties, si vous n’êtes pas assuré vous n’êtes pas systématiquement soigné là-bas.

Votre réponse
Postez un commentaire