En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pape françois entre sourire et gravité place saint-pierre
 

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a alterné le sourire et la gravité samedi place Saint-Pierre de Rome lors d'un rassemblement de quelque...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Deks
    Deks     

    La finance n'a pas pris le pouvoir; la connerie et la lâcheté des gens les lui ont donné quand bien même la propagande bat son plein, il y a toujours possibilité de s'en extraire en faisant fonctionner sa tête et ce ne sont pas les litanies d'un pape qui comme ses trois prédécesseur incitent à tendre l'autre joue qui aidera à quoi que se soit sauf à espérer un miracle. Quant à la faim dans le monde c'est triste à dire mais si vous donné à manger aux population à la démographie galopante vous condamnez tout le monde à l'épuisement des ressources ce qui au final fera encore plus de morts que la faim et ainsi François sera content tout le monde se tournera vers les pauvres vu que tout le monde le sera; la Chine l'a très bien vu et a réduit sa démographie par la politique de l'enfant unique.

  • citoyen 92
    citoyen 92     

    Le Pape a raison, mais je vois ici peu de commentaires pour l'encourager. Nous sommes dans un monde où la finance a pris le pouvoir pour accumuler des richesses dans des paradis fiscaux où l'argent ne sert à rien. Il faut 30 milliards d'euros pour éradiquer la faim dans le monde: financer des tracteurs et les agriculteurs afin que les pays soient auto-suffisants.

Votre réponse
Postez un commentaire