En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le monde divisé sur l'après-kyoto
 

par David Fogarty SINGAPOUR (Reuters) - Les négociations sur le climat sous l'égide de l'Onu ont repris à Panama mais l'espoir est mince de sortir...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • trismus37
    trismus37     

    Les îles du pacifique ne seraient pas exposées si les habitants n'avaient pas détruit leurs récifs ! En jetant leurs ordures à la mer (sac plastique, engrais et autres cochonneries), la barrière des récifs feraient leur office et protègerait les îles exposées aux tempêtes !

Votre réponse
Postez un commentaire