En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Turkish Foreign Minister Mevlut Cavusoglu visits his country's hall at the Internationale Tourismus-Boerse (ITB) international travel trade show in Berlin on March 8, 2017. Cavusoglu said he expected to host his German counterpart Sigmar Gabriel "as soon as possible," as the NATO allies struggle to end a bad-tempered row.
Steffi LOOS / AFP
 

Le ministre turc des Affaires étrangères est arrivé samedi en France, après avoir été empêché de se rendre aux Pays-Bas pour un meeting électoral. Une visite qui intervient en pleine crise diplomatique entre Ankara et La Haye. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    C'est ça la diplomatie française ??alors Mr Ayrault on reçoit un représentant d'un pays totalitaire musulman,et on critique Mme Le Pen ,qu'elle honte.

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à mirabelle57)

    en toute logique, si on interdit ce représentant d'un pays totalitaire de venir en France, il faut aussi interdire lepen en France!

    Tzoreol .
    Tzoreol .      (réponse à sonntag67)

    Sauf que Madame Le Pen ne prévoit pas un référendum pour donner plus de pouvoir au Président... Etayez votre argument sur son aspect totalitaire car on ne doit pas avoir le même dictionnaire

    Tzoreol .
    Tzoreol .      (réponse à sonntag67)

    Sauf que Madame Le Pen ne prévoit pas un référendum pour donner plus de pouvoir au Président... Etayez votre argument sur son aspect totalitaire car on ne doit pas avoir le même dictionnaire

    bergheim
    bergheim      (réponse à Tzoreol .)

    vous devez avoir le dictionnaire frontiste MDR

  • Brunir
    Brunir     

    Ministre d'un état totalitaire, ou la liberté d'expression et les libertés individuelles et d'informer ne sont plus à l'ordre du jour, refoulé de partout sauf...en France. Mon dieu ce que j'ai honte.

Votre réponse
Postez un commentaire