En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Enrico letta obtient la confiance du sénat
 

ROME (Reuters) - Le nouveau président du Conseil italien, Enrico Letta, a obtenu mardi la confiance du Sénat, après celle de la Chambre des députés...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    D’où viennent le déni de démocratie et le malaise global qui sautent aux yeux du peuple français ?
    Certains incriminent les institutions de la Ve République et lancent le slogan de passer « à la VIe République ». Mais les mêmes ne précisent jamais ce que celle-ci aurait de concrètement différent et ils gardent le plus grand silence sur l’étendue des pouvoirs transmis aux institutions européennes.
    D’autres assurent que tout le mal viendrait de ce que le président de la République française aurait des pouvoirs exorbitants. Mais les mêmes oublient de remarquer que le président de la République n’est même pas capable de changer un point virgule au TSCG alors qu’il s’était fait élire pour le modifier de fond en comble…
    Et si le mal venait, plus fondamentalement et plus carrément, du fait que nous ne sommes plus en République ?
    C’est ce que démontrera, pas à pas, cette toute nouvelle conférence de François Asselineau. Sur la base d’exemples concrets, il prouvera que tous les grands principes républicains sont désormais moribonds et que nos textes constitutionnels ne sont plus que des coquilles vides de sens. 08/03/13 bit.ly/Y1kiaW

  • Pshitt
    Pshitt     

    Il a ma confiance aussi .

Votre réponse
Postez un commentaire