En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le cnt dévoile le nouveau gouvernement libyen
 

par Francois Murphy et Ali Shuaib TRIPOLI (Reuters) - Le Conseil national de transition (CNT) a dévoilé mardi la composition du nouveau gouvernement...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • bleu france
    bleu france     

    BHL s’est engagé en Libye au nom de "sa fidélité au sionisme et à Israël"
    publié le mardi 22 novembre 2011

    Présent à la première Convention nationale organisé par le Conseil représentatif des organisations juives de France (Crif). Le va-t-en-guerre à la chemise blanche a profité de cette tribune pour expliquer son engagement en Libye. "J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël" a notamment affirmé ce bouffon qui rêve désormais depuis les palaces parisiens où il a ses habitudes d’en découdre avec la Syrie.

  • momo thorez
    momo thorez     

    Mouais! tu craches ta haine aux méchants zaméricains : c'est à la mode, ça fait intello dans les salons, mais t'es pas trop convaincant quand même... D'autres ont encore bien plus de haine que toi et vont prendre le pouvoir en libye... Enfin bon vous aurez quand même la même haine à partager c'est déjà ça...

  • Vauker
    Vauker     

    e 17 novembre, environ, 150 officiers et sous-officiers de l’armée libyenne, ayant rejoint les rebelles, se sont réunis à Al-Baïda (200 km, à l’Est de Benghazi), et ont nommé Khalifa Belkacem Haftar – ou Hifter –, colonel pro-américain, (formé en URSS), comme chef d’état-major de l’armée, «en raison de son ancienneté, de son expérience, de sa capacité à diriger et des efforts qu’il a déployés pour la révolution du 17 février».
    Hifter a vécu, en fait, pendant une vingtaine d’années, à Vienna, en Virginie, à, seulement, une dizaine de kilomètres du siège de la CIA, à Langley. Un article du "Washington Post" du 26 mars 1996 parle d’une rébellion armée contre Kadhafi, en 1996, et écrit son nom, dans une transcription différente. L’article cite des témoins, selon qui, la rébellion a pour «Chef, le colonel Khalifa Iftar [et est] une organisation du type «contra», basée aux Etats-Unis et appelée "Armée Nationale Libyenne"». La comparaison est faite avec les forces terroristes “contra” financées et armées par le gouvernement des Etats Unis dans les années 1980 contre les autorités sandinistes au Nicaragua. Le scandale Iran-Contra, qui avait secoué l’administration Reagan en 1986-87, concernait la mise au jour de ventes illégales d’armes US à l’Iran, dont le produit servait à financer les contras au mépris d’une interdiction par le Congrès.
    Un livre publié par "Le Monde Diplomatique", en 2001 : "Manipulations Africaines", fait remonter la relation avec la CIA encore plus loin, en 1987, signalant qu’Hifter, alors, colonel de l’armée de Kadhafi, avait été capturé, au Tchad, où il combattait avec une rébellion soutenue par la Libye contre le gouvernement d’Hissène Habré, soutenu par les Etats-Unis. Il fit défection, pour le Front National de Salut Libyen (FNSL), la principale force d’opposition à Kadhafi, qui avait le soutien de la CIA. Il organisa sa propre milice, qui opéra, au Tchad, jusqu’à la déposition d’Hissène Habré, en 1990, par Idriss Déby, son rival appuyé par la France. Selon ce livre, «la force de Haftar, créée et financée par la CIA, au Tchad, disparut dans la nature, avec l’aide de la CIA, peu de temps après le renversement du gouvernement par Idriss Déby». Le livre cite, aussi, un rapport du service de recherche du Congrès, daté du 19 décembre 1996, selon lequel, le gouvernement des Etats-Unis apportait une aide militaire et financière aux membres du "FNSL", qui avaient été repositionnés, aux Etats-Unis.

    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/154410-bonne-nouvelle-la-cia-aux-commandes-de-larm%C3%A9e-de-la-nouvelle-libye

Votre réponse
Postez un commentaire