En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le blues des étudiants grecs: "mon diplôme n’aura aucune valeur"
 

Avec un taux de chômage supérieur à 50%, la jeunesse grecque subit la crise de plein fouet. En particulier les étudiants grecs, dont l'avenir s'est considérablement obscurci en l'espace de cinq ans. Rencontre à Athènes avec cinq d'entre eux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • taubiroute
    taubiroute     

    il faut dire qu ils font tous des etudes tres utiles!!!?? sociologue, psycologues. journalistes.... hahahah comme si lon en avait pas deja tout autour de le ceinture des ces zozo inutiles!!
    pas d ingenieurs, pas dentrepreneurs pas de batisseurs ??? apres ils setonnent en grece que personne veulle leur preter de l argent !

  • taubiroute
    taubiroute     

    qel beau pays la grece !! avec ses dettes abissales, son systeme socialo gaucho ou tout est gratuit mais ou tu doit payer des cours prives juste pour entrer a la Fac!!
    c est bea le socialisme !!

Votre réponse
Postez un commentaire