En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La russe n'arrêtera pas les bombardements en Syrie avant d'avoir "réellement vaincu" les groupes "terroristes" - Mercredi " février 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Hamham
    Hamham     

    Heureusement que l'armée Russe est active car on entend pas souvent le bilan des frappes occidentales à part un camion par çi par là de touché.

  • dani42
    dani42     

    Heureusement que les Russes font le boulot.

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    La réponse de Mr Lavrov est claire....le pompier n'éteint pas sa lance quand le feu est entretenu par des troublions qui propagent l'incendie sous faux costume...

  • Magistro
    Magistro     

    Personne n'a bombardé ni ne bombarde l'EI en dehors des russes. Cette proposition revient donc à soutenir implicitement l'EI.
    Toute cette comédie pour susciter implicitement des attentats chez nous et ensuite décréter l'état d'urgence permanent.
    1984 Orwell, nous y arrivons.

  • grognon
    grognon     

    Cette convention de Genève n'a ni queue, ni tête, on exclut les Kurdes, on insère dans l'opposition des groupes plus ou moins terroristes sous pression de l'Arabie Saoudite et de l'occident, on veut imposer qu'Assad parte .... la paix est très mal partie. L'avenir de la Syrie est le morcellement, la partie Kurde au nord (c'est presque fait), la partie Assad soutenue par les Russes et l'Iran à l'Ouest (c'est en cours) et pour le reste, ce sera l'EI.

Votre réponse
Postez un commentaire