En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pape françois
 

L'Argentin Jorge Mario Bergoglio, archevêque de Buenos Aires, a été choisi mercredi à la surprise générale pour prendre la tête de l'Eglise catholique sous le nom de François Ier, le Vatican précisant qu'il se ferait simplement appeler pape François.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

41 opinions
  • GORI
    GORI     

    ah bon!!

  • anti umps
    anti umps     

    Ce nouveau pape est comme les autres, un vieux réac de droite qui continura à maintenir les peuples naifs et credules dans l'obscurantisme le fanatisme et l'ignorance afin de mieux les maintenir sous sa coupe . Si vraiment il voulait aider les pauvres , il devrait commencer par vendre tous les trésors et les richesses du vatican et distribuer l'argent récolté aux associations comme les restos du coeur, qui est fauchée. Mais il est bien trop radin pour çà .On dit que Bemoit 16 a démisionné pour étouffer le scandale des curés homos et pédofiles , mais qui dit que lui-meme n'a pas "trempé aussi son biscuit"? Car apres tout , bien que pape, il n'est pas un saint ,mais avant tout un homme comme les autres.

  • barbo
    barbo     

    Le successeur de Benoit XVI a 76 ans, il est argentin mais blanc de peau et fils d’Italiens immigrés et, tout jésuite qu’il soit, semble très à cheval sur les grands principes. Comme le titre assez drôlement, et sans doute à regret, Libération, il est « argentin mais pas gaucho ».

    En fait, ce qui semble surprendre les premiers commentateurs, c’est que ce nouveau pape a l’air de croire en Dieu et aux Saintes Ecritures. Il croit que la vie est un don de Dieu et que l’homme ne peut donc pas y attenter avec l’avortement ou l’euthanasie ; il pense que les prêtres doivent offrir leur vie à Dieu et à leur troupeau et qu’ils doivent donc faire vœu de chasteté et de célibat ; il est convaincu que Dieu a créé l’homme et la femme pour former un couple et donc que le mariage homosexuel est une offense au Créateur.

    Bref, avant longtemps nos bons esprits vont faire de Sa Sainteté le Pape François un réactionnaire de la pire des espèces et ressortir de vieilles rumeurs qui l’accusent de n’avoir pas eu une attitude irréprochable en face de la dictature argentine. Mais peut-on vraiment reprocher à un pape de croire en Dieu et de respecter la parole divine ? Et à l’ancien archevêque de Buenos Aires de ne pas être entré dans le combat politique ?

  • DDSL
    DDSL     

    C'est sur qu'avec un nom pareil il ne risque guère de s'attirer des grâces mais c'est fou comme un tel évènement peu déclencher de stupidité et de parti pris.S'il avait déjà refusé une fois c'est qu'il se savait bien
    incapable de modifier le cours des choses.Une charge pareille,ça peut-être l'enfer même pour un pape! Qui vivra verra.

  • gan
    gan     

    Les sujets que nos gauchos adorent critiquer sont : "Sarkozy et les catholiques" sans oublier bien sûr, "le pape" qui qui représente le chef des catholiques, et d'après ses fumistes, ils ne seraient même pas bon à donner aux cochons. Par contre, aucune critique sur les musulmans et la religion juive. Voilà comment fonctionne nos pseudo-intellos de gauche,le courage "OUI" quand ils ne risquent rien, mais aucun mot sur ce qui pourrait être dangereux pour eux. Ce sont eux, qui en grande partie sont les responsables de la destruction de la France. En critiquant tout ce qui représente la morale et l'ordre.

  • Maxi10
    Maxi10     

    Saint François Xavier, moins connu que Saint François d' Assise, était né en 1506 près de Pampelune en Navarre et décédé en 1552 sur l'île de Sancian, au large de Canton en Chine, était un missionnaire jésuite basque navarrais. Proche ami d'Ignace de Loyola, il a été un des cofondateurs de la Compagnie de Jésus. Ses succès missionnaires en Inde et en Extrême-Orient lui firent acquérir le titre d'« Apôtre des Indes ». Béatifié en 1619, il a été canonisé trois ans plus tard par Grégoire XV. Liturgiquement, il est commémoré le 3 décembre aussi bien par les catholiques que par les anglicans. Il poursuivit ses études de théologie à la Sorbonne. Il fit partie du groupe fondateur de la Compagnie de Jésus. Très longtemps, les Jésuites furent mal acceptés par l' église catholique.

  • gaule et france
    gaule et france     

    C'est le prénom qui me fait peur ,si le pape gère l'église comme Hollande s'occupe de notre pays,cela risque d'être pénible pour les catholiques.Quoique les enjeux ne sont pas les mêmes.Longue vie au pape.

  • LE MERDEUX
    LE MERDEUX     

    oh les bien pensants retirez vos auréoles car j'ai l"impression qu'elles vous empechent de réfléchir vous voulez peut etre un imam supérieur pour ne plus contrverser et condamner ?????

  • kikiya
    kikiya     

    Oh! Miracle François 1ier est ressuscité .Bienvenu! peut-être encore , un François normal.

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Il est Argentin donc d'un pays ou le catholicisme est la religion majoritaire un peu à l'image de ce continent. C'est l'inverse en Europe où les églises se vident, c'est une histoire de temps mais cette religion y est appelée à disparaitre. Ceci au profit de l'islam car l'europe est devenue terre d'islam. Et ce n'est pas la laïcité, elle même condamnée à disparaitre, qui peut quoique ce soit dans cette irrémédiable évolution. Tel est mon sentiment.

Lire la suite des opinions (41)

Votre réponse
Postez un commentaire