En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un bateau de migrants, en 2008, sur la Méditerranée.
 

L'agence européenne de surveillance des frontières, Frontex, va doter l'Italie de deux millions d'euros en plus pour la surveillance de la Sicile et de Lampedusa, une semaine après le naufrage meurtrier au large de cette petite île.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • dnomyar
    dnomyar     

    au passage la Pub sur ce site devient insupportable, au moins sur la télé on peut swapper ...... faudra changer. Ce drame est le résultat des largesse de l'Europe

  • c j p
    c j p     

    nous ne voulons plus d'émigrés en France, ils y en a beaucoup trop, qu ils réforme leurs pays, et qu ils le développent comme nous l'avons fait.
    nous ne voulons plus payer pour eux.

  • bucephale
    bucephale     

    On sait d'ou ces migrants viennent !!!
    On peut donc les raccompagner puisque ce nesont PAS des réfugiés politiques mais économiques. Ca découragera peut être les autres.

Votre réponse
Postez un commentaire