En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'explosion du convoi a causé d'important dégâts et fait 15 morts à Lac-Mégantic.
 

Le président de la MMA, compagnie ferroviaire en charge du convoi qui a déraillé à Lac-Mégantic, a reconnu les responsabilités de son entreprise dans le drame qui a fait 20 morts.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Vendetta
    Vendetta     

    Il y a parfois des concours de circonstance tel l'effet papillon qui conduise à de vrais et terribles drames.

  • Vendetta
    Vendetta     

    Avec les dents ça marche aussi ?

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Quel DRAME pour le Québec ! quant au chauffeur il doit être en pleine dépression c'est une vraie tragédie, la malchance !

  • Comme ca en passant
    Comme ca en passant     

    Faut bien un lampiste.

  • Alan21
    Alan21     

    Un alternateur et des freins électriques .... j'ai plein d'idées lol ... allez zouu au pieu.

  • Alan21
    Alan21     

    Une chute de pression devrait alors actionner (à l'image d'une balance) la mise en place de cale et de freins mécaniques qui "attendront" de pouvoir récupérer de l'énergie cinétique.... bon allez je vais au lit ^^

  • Alan21
    Alan21     

    Je suis d'accord mais une récupération automatique de l'énergie cinétique engendré par le départ du train suffirait amplement à actionner un système mécanique simple qui actionnerait des freins (à l'image d'un bilame de thermostat).Enfin ç'est ce qui me vient à l'esprit ... ça n'est peut-être pas réalisable mais bon ! Merci pour les explications Sterlingroswell ;)

  • sterlingroswell
    sterlingroswell     

    Quand un train reste en stationnement trop longtemps, l'air comprimé qui serre les freins se vide a cause des fuites d'air, c'est un problème que personne n'a jamais réussi a résoudre (pour un ou des wagons je parle). Et donc en substitution il y a des freins a main mécaniques qui doivent etre actionnés + des cales anti dérive placés sous certaines roues. si ces mesures n'ont pas été respectés et que terrain présente une légère déclivité, rien ne peut alors l’arrêter. c'est ce qui semble être arrivé.

  • Alan21
    Alan21     

    Donc quand le train a commencé à repartir il aurait pu s'arrêter presque immédiatement !!! ça doit pas très dure à faire ???

  • Alan21
    Alan21     

    On est en 2013 (plus dans les années 1930) ... comment un système de sécurité peut-il foirer à ce point ? Je pensais qu'en cas de panne hydraulique et/ou pneumatique des freins , un système de frein mécanique prenait le relais en ce servant de l'énergie cinétique des wagons en mouvement pour se serrer de + en + jusqu'à arrêter le train .......

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire