En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour l'instant, le gouvernement turc s'est contenté de garder ses frontières et de réguler l'afflux de réfugiés kurdes venus de Syrie.
 

Le gouvernement turc va demander, ce lundi, à son parlement de rejoindre le combat contre les jihadistes de Daesh. Grâce à ses frontières avec l'Irak et la Syrie, la Turquie pourrait être le premier pays à envoyer des troupes au sol.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Arrêtez de tergiverser, la turquie sera une des prochaines sur la liste des pays envahis

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    C'est une nouvelle encourageante qui démontre que la situation est prise très aux sérieux par la plupart acteurs de la région... manquerait plus que des invités surprises comme la Russie ou l'Iran et ça serait royal d'avoir autant d'ennemis d'hier alliés face à l'un des pires fléaux de la décennie.

  • Grincheux
    Grincheux     

    la Turquie doit clarifier sa politique !!! au regard de sa frontière poreuse et de l'achat de carburant !!!

Votre réponse
Postez un commentaire