En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Recep Tayyip Erdogan lors de sa cérémonie d'investiture à la présidence de la Turquie, jeudi 28 août 2014, à Ankara.
 

Le gouvernement turc a publié ce samedi deux décrets, l'un limogeant près de 4.000 fonctionnaires, l'autre interdisant certaines émissions télévisées. 

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bajul
    Bajul     

    Erdogan va faire ce qu'il veut c'est à dire glisser lentement mais sûrement vers une dictature islamique ! Il a une carte maîtresse entre les mains ce sont les nombreux migrants que l'Europe préfère voir chez lui et il le sait !!! Il a tous les atouts en main pour exiger du pognon de l'Europe et obtenir son silence sur sa dictature ............Par contre son chiffre du tourisme va en prendre un coup et lui n'a pas de pétrole ...........

  • boulette34
    boulette34     

    Superbe ! C'est avec ça que MERKEL et BRUXELLES négocient un deal pour l'entrée de la Turquie contre les camps de réfugiés Syriens C'est cela l'Europe protectrice de MACRON

Votre réponse
Postez un commentaire