En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une famille de migrants rampe sous des fils barbelés à la frontière serbo-hongroise le 27 août 2015.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • ELIAS
    ELIAS     

    Si milosevic était encore là , mais ils l'ont assassiné au Pays - Bas , nouvelle ordre mondial oblige .

  • sissi08
    sissi08     

    Après l'appel d'air viendra la tempête.

  • Calispera
    Calispera     

    Au lieu d’engu.la Hongrie qui fait le job, feraient mieux de s’en prendre à Merkel et son appel d’air

  • trevorsteven
    trevorsteven     

    J'espère que nos amis Hongrois vont tenir le coup....devant les exhortions des biens pensants et que les clandestins rentrent dans leurs pays

    Calispera
    Calispera      (réponse à trevorsteven)

    Devraient savoir faire, quand on créait Schengen, eux c’était le rideau de fer

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    La Hongrie dernier rempart de l'Europe, sans leurs décisions courageuses ça serait le chaos dans les autres pays à l'heure actuelle.
    Évidemment au lieu de leur dire merci on fera tout pour leur pourrir la vie.

    Calispera
    Calispera      (réponse à Boz Ramboz)

    Oui aujourd’hui, demain c’est la Serbie qui va craquer, ensuite elle va fermer sa frontière avec la Macédoine qui va fermer la sienne avec la Grece, pauvres grecs qui n’ont rien à fermer

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Calispera)

    Que tous ces pays reprennent le contrôle de leurs frontières et ils arrêteront de chialer. Depuis des millénaires, le concept de frontières est intrinsèquement lité à la notion de nations, peuples, civilisations, quand les Russes traversent celles de l'Ukraine ça fait un tollé international à juste titre, là des millions d'indésirables déferlent sur des terres où ils ne sont pas forcément les bienvenus, mais sous le coup de l'émotion ça devient grave de leur refuser le passage.

    Calispera
    Calispera      (réponse à Calispera)

    Sans compter les refoulés, qui doivent être reconduits en sens inverse jusqu’à la Hongrie, pays d’arrivée qui vont les repousser en Serbie, ça va bouchonner

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    La Hongrie dernier rempart de l'Europe, sans leurs décisions courageuses ça serait le chaos dans les autres pays à l'heure actuelle.
    Évidemment au lieu de leur dire merci on fera tout pour leur pourrir la vie.

    bourbon-one
    bourbon-one      (réponse à Boz Ramboz)

    Traduction du titre:
    La Serbie sous pression par les européens qui n'ont pas de frontière à risque essai de lettre la pression à la Hongrie.
    Wtf.

  • ivoire
    ivoire     

    Pourquoi rouvrir ??? retour chez eux

  • sortilege
    sortilege     

    et pourquoi donc , qu'elle renvoie tous ces clandos d'où ils viennent !

Votre réponse
Postez un commentaire