En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grande-Bretagne: la justice interdit à une femme de 59 ans de porter l'enfant de sa fille décédée

Mis à jour le
Une femme de 59 ans souhaite pouvoir porter l'enfant de sa fille décédée.
 

Une Britannique s’est vue interdire par la justice de son pays de se faire implanter un embryon de sa fille décédée. La mère de famille peut encore faire appel de la décision de la Haute cour de justice anglaise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire