En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les derniers rhinocéros d'afrique en danger
 

par Jon Herskovitz PARC NATIONAL KRUGER, Afrique du Sud (Reuters) - Cinq jours après sa mort, il ne reste plus du rhinocéros que des ossements...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • smithnini
    smithnini     

    C est vrai, et vous n avez rien vu, ils déciment les fonds marin en pratiquant une peche abusivent, achetent les autres peches...je travaille dans le milieu...les tigres ont été décimés etbien d autres especes..mais qui va leur parler aujourd hui?

  • Alain du 50
    Alain du 50     

    Résumé de l'excellent livre de Yves Paccalet:
    L'espèce humaine provoque des bouleversements irréversibles de son environnement. Notre avenir est aussi bouché que celui des dinosaures ! Peut-on encore espérer que l'Homo sapiens acquière enfin la sagesse dont il se rengorge, alors que toutes les grandes questions (pollutions, saccages des terres et des mers, climats, nouveaux virus.. .) sont négligées ou méprisées ? D'où vient cette folie suicidaire ? De ce que l'homme est un grand singe égoïste. Il obéit à trois pulsions : sexuelle, territoriale et hiérarchique. Sa soif de domination le pousse à tous les crimes, y compris contre lui-même... Guerre nucléaire, climats en folie, empoisonnement de l'air et de l'eau, nouvelles maladies... Tout cela sera très drôle. Et après ? Rien... La vie créera de nouvelles espèces jusqu'à ce que le Soleil brûle définitivement la planète, dans environ un milliard d'années.

  • chaumière
    chaumière     

    même eux em...d..t la planète avec leur mode de vie, après les chats et les cheiens qui passent à la casserole les voilà en train de détrousser la savane. Honte à eux ! L'UE qui a en tête un asiatique devrait s'en occuper, Benkimoun je crois qu'il s'appelle.

  • JMB83
    JMB83     

    L'action de répression ne peut réussir qu'en prenant des dispositions d'état à état avec les pays d'Asie . Mais qu'est-ce qu'ils attendent pour réagir!! Mais ou sont donc tous les organismes protecteurs de la Nature ?

  • XELACARLA73
    XELACARLA73     

    Oui cette substance rouge devrait être répondu pour préserver les rhinocéros' Les chinois sont des barbares et nous aussi avec les animaux de ferme, le halal. Honte aux humains !

  • mimosa3112
    mimosa3112     

    Il faut éradiquer la demande en bombardant Hanoï et pékin qui sont les instigateurs, les bombardiers stratégique nucléaires s'impatientent justement en attente dans le secteur, puisque le Poisson Lune n'ose pas débuter les hostilités

  • moi77
    moi77     

    ce reportage , il faut mettre les moyens pour le faire sur tous.

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Je partage le précédent point de vue de " Colère ". Décidément la cupidité, la propension de l'homme à croire des légendes, des sornettes n'ont pas de limites. A une époque où une bonne partie de l'humanité dispose de moyens d'information, d'accés aux savoirs, rien y fait on fonce vers le mur les yeux bandés. L'homme est assis sur une branche et il la coupe au niveau du tronc. Nul doute que la disparition inéductable, programmée de l'homme, soit un bienfait pour la nature, pour l'univers...

  • MAKEIN06
    MAKEIN06     

    Il faudrait en faire des exemples, les laisser pourrir attachés à un arbre, ou bouffer par les fauves. Ces "gens" la s'en tapent royalement, de toutes les facon tant qu'il y aura de la demmande...

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Votre analyse me convient. Nous avons tous les moyens pour diffuser l'information, les connaissances, mais décidément la cupidité n'a pas de limite conduisant l'homme à scier la branche sur laquelle il se trouve. Tout compte fait il faut accepter que la disparition programmée de clui-ci soit un bienfait pour la nature, pour l'univers.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire