En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La france fait monter la pression avant le sommet européen
 

PARIS (Reuters) - La France fait monter la pression sur ses partenaires européens avant l'ouverture d'un Conseil européen présenté comme décisif...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Backtrack
    Backtrack     

    A force de faire monter la pression cela va bien finir par exploser !
    De quel droit la France (Sarkosy) et L'Allemagne (Merkel) imposent leurs dictats aux autres Pays qui sont souverains !
    C'est ça la Démocratie Européenne !!!!!!

  • FOUINYBABE
    FOUINYBABE     

    Ca sent la fin de l'Euro, leur truc. Une Europe à 27, puis à 17, et 2 pays qui décident pour les autres, en changeant des points de la constitution actuelle...

  • ersc
    ersc     

    On parie que ce sommet de la dernière chance ne donnera lieu à aucun accord, comme les autres avant lui. Et que l'on reportera les décisions et les actions à un futur sommet, qui sera lui aussi bien sûr, celui de la dernière chance...Le plus urgent, c'est de ne rien faire, n'est ce pas M. Sarkozy et Mme Merkel...en attendant les élections respectivement prévues dans vos 2 pays...?

  • euromerde
    euromerde     

    Ca marche pas à 27 ok on le fera à 17, le peuple a voté contre, pas grave ont passe outre ou on refait voter jusqu'à ce que le vote convient aux politiques.
    Super !!! c'est comme cela que naissent les révolutions et les guerres civiles... Continuer de la sorte, le jour ou il faudra rendre des comptes approche !

  • antieurope2012 2
    antieurope2012 2     

    Le ministre malgache des Finances et du Budget Hery Rajaonarimampianina a signé mercredi 07 décembre 2011 à Paris deux conventions d’un montant de dix millions d’euros avec le ministre français chargé de la Coopération Henri de Raincourt, et le directeur général adjoint de l’Agence française de développement Didier Mercier pour “l’amélioration des conditions de vie des quartiers défavorisés de la capitale malgache Antananarivo.”

    L’une des deux conventions qui vont être signées de concert avec l’Agence française de développement (AFD) concerne l’amélioration des conditions de vie des quartiers défavorisés de la capitale malgache Antananarivo. Et l’autre servira à financer une assistance technique à divers organismes publics malgaches.

Votre réponse
Postez un commentaire