En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_E6962.jpg
 

Irom Sharmila avait entamé son jeûne en l'an 2000 pour dénoncer les violences commises par l'armée dans le Manipur, État du nord-est de l'Inde où règne la loi martiale. Elle se lance aujourd'hui en politique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire