En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Italie a perdu 100.000 habitants en 2014
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • lesemian
    lesemian     

    Ben mon Boz Ramboz, si les bons français de souche comme toi ne font plus d'enfants, qui te paiera ta retraite?

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à lesemian)

    Ah bon parce que les enfants en gros ça ne sert qu'à payer les retraites ?
    Bref vous raisonnez comme les peuples primitifs ou de pays sous-développés qui font des gosses autant qu'ils peuvent pour que ceux-ci les prennent en charge.
    Mais apparemment se reproduire dans le but de contribuer à ce système pyramidal que vous évoquez (et qui finira bien par s’écrouler un jour ou l’autre) semble être votre principale motivation pour mettre au monde des petits êtres humains et donc aussi l'apanage d'habitants de pays dits développés.
    Quel genre d’individu peut se vanter de faire des mômes principalement pour qu’ils aillent gonfler la masse d'actifs et payer ses retraites en devenant de bons gentils contribuables ?
    Bizarre comme mentalité ? Les gens comme ça seraient capables de rendre obligatoire d'avoir des gosses. A un moment donné il faudra songer à un autre système que de faire naitre un max de gosses dans l’espoir de gonfler le nombre d’actifs par retraités, c’est un problème en cercle vicieux. Si on pense qu’en faisant naitre un grand nombre de nouveaux habitants pour qu’ils travaillent et contribuent à l’économie du pays dont celle des retraites, c’est oublier que pour eux aussi faudra d’une qu’ils en aient du travail et qu’ensuite des plus jeunes soient effectivement disponibles et actifs pour payer le leur ainsi de suite.
    Pas besoin d’être un génie pour deviner que ça s’écroulera tôt ou tard. On ne va pas pouvoir conserver cette logique démographique-économique jusqu’à ce qu’on arrive à des centaines de millions d’habitants et plus.
    Français de souche ? Préjugés ? Quel rapport avec mon commentaire ? A quel moment vous avez ressenti dans mon propos un lien ou un sous-entendu avec une quelconque notion d’origine ou couleur de peau ? Et combien de fois faudra répéter que je suis Français d’origine Guyanaise ?
    On parle de l’Italie sur ce sujet et de la baisse de sa natalité et je ne fais qu’émettre un avis sensé comme quoi vu le monde pourri qu’on leur laissera, pourquoi les gens iraient se forcer à faire des gosses outre-mesure, surtout si la situation de futurs parents n’est pas propice à élever et nourrir des enfants.
    Pour en revenir à l'Italie et à l'article, beaucoup apparemment ont et pour diverses raisons dû se rendre à l’évidence que ça n’était pas la priorité de leur existence. Mais ne paniquez pas pour autant, l’article dit que l’on constate une baisse de la natalité en Italie, pas un arrêt complet de celle-ci.

  • marsupial
    marsupial     

    bah les migrants pourront toujours prevaloir de ce sujet pour rentrer en europe

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Quand t'es un minimum conscient de l'ambiance générale t'évites de faire des gosses si t'as pas envie qu'ils évoluent dans un monde hostile.
    L'ambiance ne doit pas être très propice à une embardée des naissances là-bas, et ça peut se comprendre. Sans parler de la mortalité qui ne doit pas arranger les choses, faut toujours prendre en compte les taux de mortalité dans les calculs de démographie.

  • Expatheureux
    Expatheureux     

    Le grand remplacement a commencé chez eux aussi ...

Votre réponse
Postez un commentaire