L’avenir économique de la Grèce au cœur des élections législatives

Les élections législatives anticipées qui se dérouleront demain, dimanche en Grèce sont cruciales pour l’avenir économique du pays et plus particulièrement celui de la zone euro. Explications.

Gaëtane Meslin | Nicolas Revet
Le 05/05/2012 à 11:43
Mis à jour le 05/05/2012 à 12:25

Si les Grecs sont d’accord pour poursuivre les réformes, ils donneront aux deux principaux partis du pays La Nouvelle Démocratie de centre droit d'Antonis Samaras, et le Pasok social-démocrate d'Evangelos Venizélos, la majorité des sièges au parlement.

Dans le cas contraire, ils plebisciteront les partis d’extrême-droite et d’extrême-gauche, hostiles aux exigences de la "troïka" formée par l'Union européenne, le Fonds monétaire international et la Banque centrale européenne.

Mais cela veut également dire que les Grecs sont également prêts à renoncer à une nouvelle tranche d’aide de 11 milliards d’euros qui doit être négociée par le nouveau gouvernement en juin prochain.

La question du jour

Avez-vous fait de bonnes affaires pendant les soldes?