En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Arkansas a prévu l'exécution de huit condamnés à mort en avril 2017.
 

L’Arkansas a exécuté deux hommes lundi, une première depuis 1999. L’Etat est vivement critiqué pour vouloir exécuter huit hommes avant fin avril à cause de la péremption à cette date d’un produit utilisé dans l’injection.

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • trebron
    trebron     

    Je m’exprime rarement, mais vous avez parfaitement raison. C’est très triste, et le sujet est lourd de conséquence. Vous remarquerez que lors des grandes affaires on ne parle pas ou prou des victimes… On trouve des excuses, des antécédents au condamnés, la justice traine le pas ( cela rapporte ) souvent les contribuables paient la facture le temps passe… Les victimes sont marquées à vie. Certes la peine de mort n’est ( peut être ) pas la solution, les exemples font réfléchir…. Qui ôte la vie ne mérite aucune compensions ou estiment.

  • Spamy
    Spamy     

    La victime du viol et du meurtre n'a pas eu autant de soutient de ces prétendus défenseurs des droits de l'Homme.
    Quelle hypocrisie de mettre autant d'énergie à défendre les droits de l'Homme en aidant uniquement les criminels. C'est étrange n'est ce pas ?

Votre réponse
Postez un commentaire