En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’appel à l’aide de la journaliste blessée en Syrie

Mis à jour le
L’appel à l’aide de la journaliste blessée en Syrie
 

Edith Bouvier, reporter au Figaro, a été blessée lors de l’attaque qui a tué les journalistes Rémi Ochlik et Marie Colvin à Homs, en Syrie. Dans une vidéo, elle lance un appel à l’aide et demande à être évacuée « au plus vite ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • superbou66
    superbou66     

    pour info, je rappelle que parmi les premiers objectifs de bombardement en Libye par l'OTAN, se trouvait en bonne place l'immeuble de la télévision Libyenne....

  • ezah
    ezah     

    je rentrerai bien dans le détail mais la censure s'abattrait immédiatement sur mon post.

  • oranginade
    oranginade     

    en france on accepte les clandestins, soins gratuit avec l'A.M.E..( payants pour les français)..l'A.T.A, hebergements, transport
    bains douches,accessibles a tous a paris, restos.....donc en france on prends soins des clandestins, mais pas des indigenes, ceux la, on les saigne..

  • oranginade
    oranginade     

    c'est a son employeur de la rapatrier..et pas aux français..plus d'argent.

  • nemesis59
    nemesis59     

    Pourquoi ? Je veux bien concéder qu'une information peut être manipulée, mais pourquoi serait elle fausse ? Ou plus fausse qu'une autre circulant sur le net ou ailleurs ? Qu'est ce qui te fait dire que c'est le cas ici ? Merci de ta réponse.

  • ezah
    ezah     

    Ce que tu appelles "informations" moi j'appelle ça média mensonges !

  • nemesis59
    nemesis59     

    de guerre vont là où vous ne pourriez, ne voudriez aller afin de rapporter ce qui s'y passe. Sans eux pas d'information, pas d'image. Si vous pouvez exposer vos sentiments sur ces guerres, c'est grace à ces soldats de l'information qui vous apportent une prise de conscience. Merci à eux.

  • ezah
    ezah     

    A defaut d'avoir versé une larme sur son sort j'en ai pleuré de rire ! Il y a des morts dans la rue et madame se plaint d'une jambe cassée,limite on a droit à une radiographie...vite un cessez le feu pour quelle se mette à l'abris avec une voiture médicalisée aussi...100balles et un mars avec ça ? ! Elle aurait mieux fait de se peter la machoire ça lui aurait evité de dire des *onneries !!!

  • mangedufoin
    mangedufoin     

    C'est pas Pujadas qui est la bas???????

  • ORANGEBLEU
    ORANGEBLEU     

    Moi, je pose la question suivante, pourquoi il leur a fallu faire deux plans différents pour montrer la journaliste qui a soi-disant une jambe cassée ? Regarder bien et peut-être que vous comprendrez.

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire