En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Vue du tribunal de Francfort, lieu du procès d'Aria Ladjedvardi.
 

Le procès d'un Allemand ayant combattu dans les rangs des jihadistes et accusé de "crime de guerre" en Syrie s'est ouvert ce mardi à Francfort (ouest), une première dans un pays où l'afflux de migrants a permis des procédures concernant les exactions commises en Syrie et en Irak.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire