En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Angela Merkel, chancelière allemande le 2 septembre 2015.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Comme si après avoir marché jusque là certains oseront avouer qu'ils n'ont rien de réfugiés !
    Le choix est vite fait, "réfugié vous passez pas réfugié vous rentrez chez vous".
    Tout le monde se déclarera réfugié en espérant que ça passera.

    lebeaufrançois
    lebeaufrançois      (réponse à Boz Ramboz)

    Pour moi ce sont des clandestins qui profitent des carences des lois européennes pour franchir les frontières en toute impunité et de plus en plus exigeants sur leur "accueil" Qu'ils restent chez eux pour se défendre et redresser leurs pays! Dans les pays du golfe ça ne se passerait pas de la meme manière!!

    iamagic
    iamagic      (réponse à Boz Ramboz)

    c'est bien là le danger! Parmi eux il y a des gens de DAESH, on va pleurer et nos gouvernants ne voit rien, ne font rien pour stopper ce flot incessant!

  • Calispera
    Calispera     


    Tiens les allemands ont réalisé que ceux qui leur arrivent ne sont pas vraiment des réfugiés mais plutôt des clandestins économiques
    C’est vrai qu’on n’a pas les mêmes images du départ de Hongrie et d’arrivée à Munich
    Mais que c’est il passé entre temps ?

  • vauban
    vauban     

    Le rétablissement des contrôles ne signifie pas que l'Allemagne ferme ses frontières aux demandeurs d'asile et à ceux réclamant le statut de réfugiés, a déclaré lundi le porte-parole de la chancellerie
    compris marine !

Votre réponse
Postez un commentaire