En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
etat islamique daesh kurdes syrie turquie bombardement etats-unis
 

EDITO - Alors que la ville syrienne de Kobané, située à la frontière avec la Turquie, menace de tomber aux mains des jihadistes de l'Etat islamique, se pose la question de l'armement des Kurdes de Syrie par les Occidentaux, et notamment la France.

Harold HYMAN

Journaliste, spécialiste géopolitique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Le problème serait de voir ces YPG détenir des armes puissantes puis se les faire voler (comme ce fut le cas pour l'armée Irakienne) par l'EI/Daesh qui une fois de plus renforcera son attirail en "lootant" sur le dos de ses victimes.

Votre réponse
Postez un commentaire