En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des partisans d'Uhuru Kenyatta surveillés par l'armée devant le bâtiment où il a donné son discours de victoire, samedi à Nairobi.
 

Uhuru Kenyatta a été élu samedi élu président du Kenya dès le premier tour. Mais il devra aussi se présenter devant la CPI pour crimes contre l'humanité le 9 juillet prochain, alors que son rival conteste le résultat de l'élection.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • ravachol
    ravachol     

    il y a longtemps que j'ai renoncé à comprendre l'Afrique et les Africains.

  • sarah040000
    sarah040000     

    c'est l'Afrique et ses dictateurs tous plus ou moins issus de révolutions armées militaires, ou magouilleurs, les mains pas très propres et souvent avec du sang ...... comment peut on encore croire qu'ils vont changer !!! jamais..ils sont ainsi ...alors pourquoi s'étonner !!! ......et que font ils réellement pour leur pays !! rien ils s'en moquent ...incultes, bêtes, souvent mégalos.....

  • Derek Zoolander
    Derek Zoolander     

    Mais non des élections des chefs d'état ayant commis des crimes contre l'humanité il y a déjà eu eu Ariel Sharon, Ben Ali, George W. Bush, Shimon Perez, Netanyahu...eux ils n'ont pas étaient inculpés c'est tout

  • dalton24
    dalton24     

    C'est l'Afrique.Ce qu'il me fait hurler c'est qu'il s'appelle tous République Démocratique du.............. alors qu'à la tête c'est tous des dictateurs avec du sang sur les mains on se demande pourquoi on les aide. Les états Africains ne changerons jamais De plus c'est un ramassis de fainéants et je sais de quoi je parle pour y avoir séjourné à plusieurs reprises dans des pays différents.

Votre réponse
Postez un commentaire