En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un membre du GIGN lors d'une séance d'entraînement, en janvier 2011. (photo d'illustration)
 

Face aux menaces d’attentats qui pèsent sur les Jeux olympiques, la ministre des Sports a annoncé ce jeudi que des membres des forces spéciales de la gendarmerie et de la police accompagneront les athlètes.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • daddy
    daddy     

    Vive les impôts.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'aimerais que tout soit également mis en oeuvre pour assurer la sécurité des simples citoyens ... Pourquoi faire tant de foin pour envoyer des types armés et à même de faire feu quand c'est pour râler quand des maires arment leurs policiers municipaux ou que de simples citoyens veulent accéder à l'acquisition et à la possession ? On avait pas vu autant de clivage depuis l'arrivée au pouvoir du président de tous les Français, ancien chef des défenseurs autoproclamés de l'égalité.

  • felicie
    felicie     

    C'est pour les empêcher, une fois sur place, de demander l'asile politique à la Russie ?

  • montagne31
    montagne31     

    c'est plus du sport, on devrait annuler ça nous couterait moins cher

Votre réponse
Postez un commentaire