En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La féministe juive Peggy Cidor a découvert les tags dans sa cage d'esclier et sur la porte de son appartement ce lundi.
 

Peggy Cidor milite pour le droit des femmes à prier librement devant le Mur des Lamentations. Les murs de sa cage d'escalier ont été recouverts d'inscriptions menaçantes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Coq francais
    Coq francais     

    On se doute bien pourquoi l'islam et les musulmans sont pointés du doigt dans les médias en ce qui concernerait le droit des femmes, alors que personne ne parle du sort des femmes juives peu enviable, comme aller dormir dans le canapé lors des menstrues.

  • 1351917
    1351917     

    braquage des banque à Beersheva, rabbins fanatiques et aveuglés, menaces de mort sur la porte des victimes...quel enfer !! !!

  • Mimou Zouarri
    Mimou Zouarri     

    regardez l'etat de l'immeuble on dirait un immeuble du bled des années 60
    et dire ils sont number one je sais pas dans quel domaine

Votre réponse
Postez un commentaire