En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Paolo Gentiloni était auparavant ministre des Affaires étrangères.
 

Fidèle de Matteo Renzi, l'ancien ministre italien des Affaires étrangères va avoir la lourde tâche de sortir le pays de la crise politique suscitée par le "non" massif au référendum constitutionnel d'il y a une semaine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire