En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le maire de Cisternino, Donato Baccaro, est ravi de l'aubaine que représente la prophétie des Mayas sur la fin du monde pour sa ville.
 

Pour une secte religieuse indienne, basée dans cette petite commune de la région des Pouilles, dans le sud de l'Italie, la fin du monde ne se déroulera pas comme prévu par les Mayas, à Cisternino.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Martino Di Lauro
    Martino Di Lauro     

    je suis originaire de ce bourg dans les pouilles ou il fait bon vivre et pour sur on y mange à sa fain du monde à visiter

  • francois
    francois     

    bah vazy lance toi Max85 , sa en fera déjà 1 de moin!!! nimporte quoi

  • Max 85
    Max 85     

    La connerie humaine n'ayant pas de limite..........................Faudrait qu'il y ait quelques millions de suicidés ,ce serait bon pour l’économie

Votre réponse
Postez un commentaire