En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Fathi Bayoudh voulait ramener son fils, jihadiste repenti, en Tunisie.
 

Un Tunisien de 58 ans est mort mardi dans la triple attaque-suicide menée contre l'aéroport d'Istanbul. Présent en Turquie depuis plusieurs semaines, ce médecin cherchait à obtenir la libération son fils, jihadiste repenti et emprisonné dans le pays, afin de le ramener en Tunisie. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire