Israël : les blocs de droite et de centre gauche à égalité

BFMTV avec AFP
Le 23/01/2013 à 9:13

Les blocs de droite et de centre gauche sont à égalité à l'issue du décompte de 99,5% des bulletins de vote des élections législatives de mardi, selon les chiffres publiés mercredi par la commission centrale électorale.

Le bloc de droite, mené par Likoud-Israël Beiteinou, et le bloc de centre gauche, comprenant notamment le parti Yesh Atid - qui a créé la surprise - et les partis arabes, obtiennent chacun 60 sièges, selon les chiffres publiés sur le site internet de la commission centrale électorale.

La liste commune formée par le Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu avec le parti Israël Beiteinou de son ex-ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman obtient 31 sièges, contre 42 dans le Parlement sortant, selon la commission électorale.

Le parti centriste Yesh Atid, lancé il y a un an à peine par l'ex-journaliste Yaïr Lapid, devient la deuxième formation du pays avec 19 députés sur 120, devant le Parti travailliste qui obtient 15 sièges.

Parmi les autres partis considérés comme des alliés "naturels" de M. Netanyahu, le Foyer juif, la formation nationaliste religieuse représentant des colons dirigée par Naftali Bennett, a 11 élus, les partis ultra-orthodoxes sépharade Shass 11, et ashkénaze Judaïsme unifié de la Torah 7.

Le nouveau mouvement centriste de l'ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, HaTnouha, qui a fait campagne pour la relance du processus de paix avec les Palestiniens, obtient 6 sièges, le Meretz (gauche) 6, les partis arabes 12 et Kadima 2.

En tant que chef de file de la formation la plus importante, M. Netanyahu est le mieux placé, en dépit de sa contre-performance, pour être désigné par le président Shimon Peres pour former le prochain gouvernement.

Toute l'actu International

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?