En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 7auPoint
    7auPoint     

    " Iran: une frappe contre la Syrie serait "illégale" . . . On croit rêver ! ! ! un pays comme l' Iran qui veut donner des leçons de légalité aux occidentaux après avoir commis un crime d' État en prenant 400 américains en otage en 1979. . . . . Et l' utilisation des armes chimiques par la Syrie est-ce légal ? ? ? ? Et la fabrication ( et bien entendu l' utilisation INÉVITABLE ) par l' Iran des armes nucléaires est-ce légal ? ? ? ? Quand l' Iran va se faire détruire ses sites nucléaires , ils pourront toujours protester auprès de l' ONU ! ! !

  • REQUIN
    REQUIN     

    Je ne comprends plus ce qui est l 'égale ou pas avec tous ces merdiers , par exemple je prends ce monsieur je lui botte le cul et bien fort , est ce que c 'est légal , qu il le sache on vient pour lui aussi car il représente un danger s 'il construit la bombe atomique se sont eux les islamistes terroristes .

  • 1351917
    1351917     

    François Hollande devant la Cour Pénale Internationale ? OUI c'est certain 100% en cas de participation de la France aux bombardements contre la Syrie, selon l'article 8 bis du Statut de Rome (ajouté en 2010) : « Aux fins du présent Statut, le ’crime d’agression’ signifie la planification, la préparation, le lancement ou l’exécution par une personne effectivement en mesure d’exercer un contrôle ou de diriger l’action politique ou militaire d’un État, d’un acte d’agression qui, par sa nature, sa gravité et son ampleur, constitue une violation manifeste de la Charte des Nations Unies. » Sont inclus à l’article 8 bis (2) ( b ) et dans la liste suivante les actes constituant une ’agression’ : « le bombardement par les forces armées d’un État contre le territoire d’un autre État ou l’ emploi de toutes armes par un État contre le territoire d’un autre État ». En l’absence d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU autorisant « l’action militaire » contre la Syrie, ces dispositions correspondent « comme un gant » à l’agression en cours de planification par les présidents Obama et Hollande. http://www.mondialisation.ca/francois-hollande-devant-la-cour-penale-internationale/5348535

Votre réponse
Postez un commentaire