En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les huit candidats à l'élection présidentielle iranienne posant à l'issue d'un débat télévisé, le 31 mai 2013
 

Il y a quatre ans Mahmoud Ahmadinejad avait été élu dès le premier tour. En 2013, sur fond de crise économique liée aux sanctions répondant au programme nucléaire du pays, l'ayatollah Khamenei entend marquer le scrutin de son autorité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Genesius
    Genesius     

    Ah bon ce pays est "avancé", tiens donc quelle rigolade, et à quel point de vu, pourriez-vous développer votre propos plz?
    Le droit des femmes, les libertés individuelles, ou du danger potentiel que ce pays représente au regard de la stabilité au proche-orient?
    Le régime des Ayatollahs n'a jamais fait de leur pays une nation moderne, ils sont effectivement au moyen âge sur beaucoup de sujet.

  • israel
    israel     

    mais bien sur A jamais tu raconte n importe quoi faut que vous français vous commençait a soigner votre paranoïa,Vous voyer le mal partout l iran et plus avancer que tu ne le croit mais malheureusement les medias francais vous montre que ce que ils veulent.

  • A Jamais
    A Jamais     

    "Iran: qui sera le successeur d'Ahmadinejad?" >> Si possible un sous le "contrôle" occidental, histoire que leur pays sorte du moyen âge et se développer sur de nouvelles bases, ça nous éviterait d'aller en iran raser leurs villes et bases militaires.

  • MIOS33380
    MIOS33380     

    Comme d'habitude les élection seront truquées et ce sera encore un homme dirigé par le "guide suprême fou" l'ayatollah Khamenei....

Votre réponse
Postez un commentaire