En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des membres de la défense civile nettoient des quartiers de la ville de Taza, possiblement contaminée par une attaque chimique menée par Daesh.
 

Un total de 800 personnes ont été examinées autour de la ville de Taza, dans le nord de l'Irak, où les autorités irakienne soupçonnent les jihadistes de Daesh d'avoir mené une attaque chimique au chlore. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Team123
    Team123     

    Je regrette les années 80 ... Plus on avance et plus la violence est grandissante ...

Votre réponse
Postez un commentaire