En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
De nouveaux cas de contamination alimentaire au japon
 

par Mayumi Negishi et Kazunori Takada TOKYO (Reuters) - De nouveaux cas de contamination alimentaire ont renforcé mercredi l'inquiétude quant à...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • choupi65000
    choupi65000     

    beaucoup croient que sans nucléaire c'est la "bougie" et ignorent que meme en fonctionnement normal nos centrales rejettent de la radioactivité dans l'air et dans l'eau ,à des doses soit disant "admissibles"!..mais qui s'ajoutent à CHERNOBYL et maintenant "le petit nuage japonnais"...mais tout est prévus on construit à toulouse un CANCEROPOLE !?..bon courage!

  • nerienoublier
    nerienoublier     

    on ne se focalise que sur le japon mais les pays voisin on en fait quoi. il ne faut pas d'incidence diplomatique. je voudrais que chacun se penche sur notre propre pays et le cas toujours immaginaire d'un problème plus petit vu que l'on nous dit que tout est prevu que toute les situation son murement refléchi(sauf ce qui n'est pas prévu), que l'on imagine que une seul de nos centrale est un jour un problème est rejette elle aussi des vapeur radioactive et que en plus ce jour là il pleuve. somme nous pret à abandonné nos cultures notre production de lait et tout ce qui aura été contaminé? combien de chomeur supplementaire et de faillite on t'ils calculé dans leur prévision. combien de malade supplémentaire ont t ils prévu et surtout ou deplacer cette population? sommes nous vraiment pret à imaginer et surtout à vivre une situation comme celle là. car nous ne pensons qu'à notre confort. mais ce soit disant confort combien le payerons nous en realité.

Votre réponse
Postez un commentaire